Un animateur radio, c’est un mec qui parle dans un micro.

Oh lala comme je vous vois venir avec cette phrase toute faite ! C’est assez étonnant quand je parle de mon métier aux gens. Souvent par exemple, on masculinise le métier. Même si les femmes derrière le micro sont plus rares, elles n’en restent pas moins compétentes ! Dans le rapport du CSA de 2018 sur la représentation des femmes à la télévision et la radio, la présence des femmes tend à augmenter d’années en années, et ça reste plutôt encourageant.

« Un animateur de radio est une personne qui présente, ou commente une émission de radio. « 

Wikipédia

Le métier d’animateur radio n’a pas toujours été celui qu’on connaît. Dans les années 50, 60 et 70 on les appelle plus communément des DJ, ce sont eux qui font le lien entre les titres qu’ils passent à l’antenne, et ils influencent énormément la musique populaire. Leur métier consistait à insérer des annonces, des introductions, des blagues, des publicités, entre les morceaux entre chaque chanson. C’est bien loin alors, du métier de DJ qu’on connaît aujourd’hui, qui utilise le beatmaching pour mélanger les transitions entre les différentes chansons. Jusqu’à l’avènement du numérique, la profession était celle d’un collectionneur… de disques ! Et il fallait souvent changer la cassette, ou le cd en direct ! Toute une organisation qui paraît surréaliste à présent.

Les animateurs spécialisés font leur apparition dans les années 60, et les regrettés Pierre Bellemare et Jean-Pierre Coffe en sont de bons exemples. Impossible de les oublier, et leur passion et leur personnalité faisaient leur présence à l’antenne ou à la télévision. Avoir de la personnalité est un fait, mais quelles sont les différentes tâches d’un animateur ou d’une animatrice radio ?

ANIMATEUR RADIO, UN METIER COUTEAU-SUISSE

  • Préparer des émissions ( les écrire, prendre contact avec les possibles intervenants, récupérer des éléments annexes )
  • Assurer l’émission ( être en direct ou non, savoir distribuer la parole entre les intervenants, gérer son stress, communiquer avec l’équipe )
  • Utiliser un logiciel de montage
  • Concevoir des promotions ou des annonces ( écrire, interpréter au micro )

Vous l’avez remarqué, ces différentes activités sont ensuite divisées en d’autres tâches. Il ne faut pas avoir peur de faire plusieurs choses dans la journée et savoir anticiper au maximum ! Métier très riche, l’animation radio est facilement épuisant car c’est un travail de longue haleine. Rédaction le matin, prise de contact l’après-midi pour la semaine suivante, heure d’antenne en journée… Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer !

AVANTAGES ET INCONVENIENTS

C’est un retour personnel, et je me dis que faire un article sur un métier que je n’exerce pas depuis longtemps est un peu audacieux, mais ça tombe bien, c’est dans la liste ! Pour rappel, je suis animatrice radio sur le réseau FRANCE BLEU, qui appartient à RADIO FRANCE.

Avantages

  • Un métier passion
  • Un travail qu’on peut faire à notre rythme
  • Une grande autonomie
  • Un lien très fort avec les auditeurs
  • Un métier original et en constante évolution
  • Un univers où il ne faut pas hésiter à être créatif et audacieux

Inconvénients

  • Des horaires très variables selon le type d’émission
  • Une précarité qu’il faut savoir gérer et anticiper
  • Un statut très particulier ( le métier d’animateur radio n’existe pas chez Pôle Emploi )
  • Savoir dissocier l’image qu’on donne aux auditeurs et la personne qu’on est pour nous-mêmes et nos proches

Vous l’aurez compris, l’animation radio, ce n’est pas « que » parler derrière un micro. Il y a un gros travail préparatoire avant, et je crois que c’est ce qui me plaît finalement le plus ! L’antenne est un peu la cerise sur le gâteau pour moi. J’adore m’organiser, prendre contact, chercher de nouveaux sujets ou de nouveaux angles. Même si des petits désagréments peuvent arriver ( comme un invité qui ne répond pas en direct ou bien l’ordinateur qui refuse d’imprimer ton papier !!! ), j’ai appris énormément depuis que je travaille en radio. Il faut savoir rester zen et s’organiser selon son fonctionnement ( certains animateurs écrivent le matin, d’autres le soir et d’autres la nuit…ça n’est pas ça qui compte, du moment que vous avez une émission qui tient la route, on respectera votre routine de travail ).

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire si j’ai pu vous apprendre quelque chose, ou si vous-mêmes, vous avez des rêves de micro. N’hésitez pas à consulter cet article, sur ma formation d’animatrice radio à l’INA.

Publié par

Madame l'Amoureuse

Animatrice radio, rédactrice et formatrice réseaux sociaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s