France Bleu Besançon, découverte de la ville

Je commence mes articles concernant ma découverte des villes où je me suis rendue lors de mon tour de France, débuté en septembre dernier. En l’année 2020, j’ai pu poser le pied dans 7 stations différentes sur le réseau France bleu, où j’effectue des remplacements en tant qu’animatrice radio.

Lorsque le responsable des programmes de France Bleu Besançon m’a appelée, j’étais contente de le retrouver. En effet, je l’avais croisé à Orléans, et c’est toujours bien de débuter dans une station avec une présence connue. Je ne connaissais pas, cependant, la ville de Besançon. La région Franche-Comté m’était également complètement inconnue, et même si je n’avais pas de préjugé particulier sur cette région, je n’étais pas non plus extasiée à l’idée de m’y rendre.

Et là… surprise ! Besançon est une ville coup de coeur, et je peux vous le dire, ma préférée de ce début de tour de France. J’ai apprécié son calme, sa nature environnante, et ses spécialités locales. Sortie de la gare, les habitations à flanc de colline m’ont tout de suite conquise.

La station de radio France Bleu Besançon est , en elle-même, agréablement située en centre-ville, sur une place où il y avait à l’époque de mon remplacement, une petite animation liée à des concerts. Un kiosque décore cette place Granvelle, bordée de restaurants, et où l’on peut également trouver le musée du temps, que j’ai pris plaisir à visiter. Côté vieilles pierres, j’ai été servie, puisque la ville est forte d’un riche passé historique. Sa position et sa subtilité géographique ( c’est une ville en cuve ) , en ont fait en son temps à la fois une cité de garnison, un centre politique, une capitale religieuse et surtout une place forte militaire, en témoigne la forteresse de Vauban qui surplombe Besançon.

Ce que j’ai le plus aimé à Besac ( c’est comme ça que les locaux disent ! ) , c’est l’omni présence de la nature. Besançon est une ville active, les collines environnantes sont toujours à portée de vue, et la présence du Doubs, rivière franco-suisse, est aussi très bon pour mon manque d’orientation. Je ne me suis presque pas perdue à Besançon, car d’où portait mon regard, je voyais soit la colline, soit le Doubs.

Les bisontins sont très agréables, polis et chaleureux, et j’ai pu faire un peu de shopping et aller au restaurant ( à l’époque… ). Quelle joie j’ai eu d’ailleurs, d’ouvrir la saison du Mont d’Or dans sa région d’origine !

Niveau tourisme, j’ai été gâtée, puisque j’ai pu profiter toute une journée entière de la citadelle de Vauban. Site qui domine la ville, et qui offre une vue imprenable, depuis le Mont Saint-Etienne. Quelle splendeur, quel calme et quel émerveillement ! J’ai adoré y passer ma journée entière ! Le site est riche de plusieurs activités, et comporte un zoo et différents musées sur la ville et ses traditions.

Petit conseil : prenez une navette pour monter jusqu’à la citadelle. Je peux vous dire que ce jour-là, j’ai été un peu trop ambitieuse et mon dos s’en souvient !

Comme c’était à côté de la station France Bleu Besançon, j’ai aussi pu me rendre au musée du temps. Le site abritait une exposition temporaire d’un illustrateur ( Tomi Ungerer ) que je connaissais davantage pour ses livres pour enfants, que pour ses satires sociales. Côté collection permanente, j’ai pu admirer une collection complète d’horloges franc-comtoises, de boussoles, de montres à gousset et autres précieux objets d’un autre temps. Le pendule de Foucault vaut également le détour !

Pour les bonnes adresses, je suis tombée amoureuse d’un petit coin tranquille, découvert au hasard de mes pas. J’y suis restée l’après-midi entière, à me gaver de pâtisserie maison et de citronnade. 📌 La Citronnade 19 rue Ronchaux

J’ai hâte de revenir dans cette belle ville, et de la faire également découvrir à mon mari, féru d’histoire et de belles pierres. En résumé, on vient à Besançon pour son histoire, pour le calme de sa nature environnante et pour ses nombreuses spécialités culinaires ( Comté, Morbier, Mont d’Or, Saucisse… )

Et vous, connaissez-vous la ville de Besançon ?

Publié par

Madame l'Amoureuse

Animatrice radio, rédactrice et formatrice réseaux sociaux.

3 réflexions au sujet de “France Bleu Besançon, découverte de la ville”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s