Perpignan, la cité catalane

Perpignan est une ville du Sud de la France, située toute proche des frontières espagnoles. Ancienne capitale du royaume de Majorque, elle dispose de bâtiments médiévaux très bien conservés ! J’ai eu la chance d’effectuer deux remplacements à des périodes différentes et je vous partage mes impressions.

Je ne m’attendais pas à un coup de coeur pareil ! Bon, vous vous dîtes peut-être que je m’enthousiaste d’un rien ( et vous n’avez pas tort ! ) … la ville a montré son beau jour et un visage très accueillant, et j’ai pu avoir aussi le meilleur accueil depuis mon tour de France. Des collègues qui déposent une orange locale dans mon sac, d’autres qui me proposent de me raccompagner à l’aéroport, d’autres qui me font un café sans rien que je demande, et des sourires partout… j’ai été très touchée par l’accueil de France Bleu Roussillon.

Vous le savez, ce tour de France me confronte à moi-même, et pour couronner le tout, me fait voyager dans des villes que je ne connaissais pas et parfois, dont je n’avais pas beaucoup entendu parler. C’est toujours très agréable de rencontrer des équipes qui prennent soin des CDD, nous ne sommes là que peu de temps, et être considéré n’est parfois malheureusement pas une normalité.

Je n’étais jamais allée aussi bas dans le pays, et j’ai pu découvrir une ambiance, une chaleur, et des sourires très dépaysants. Le catalan est une langue très présente à Perpignan, et il a fallu que je me fasse à certaines prononciations et aux musiques locales. Le « x » notamment, se prononce « ch » ! Un véritable exercice de concentration lorsque je suis en train d’annoncer la météo ou de faire un point trafic. Egalement, les montagnes environnantes m’ont fait faire une météo des neiges !

Perpignan, ville de nuances

Ce que j’ai le plus apprécié à Perpignan, c’est sa pluralité de couleurs. Sensible à l’architecture, je suis aussi très attentive aux façades qui me font régulièrement lever les yeux pour repérer des détails insolites ou des ornements précieux.

Le théâtre de l’Archipel, un bâtiment signé Jean Nouvel

Située dans les P.O ( les Pyrénées-Orientales ), cette ville jouit d’une double culture. La culture catalane est très présente, et on note de très belles adresse et des spécialités culturelles à découvrir. De Perpignan, j’ai goûté pas mal de tapas, des poissons, des calamars, des anchois ramenés de Collioure, des fuets catalans… J’ai apprécié ses ruelles étroites, les volets colorés et les bâtiments très hauts ! La présence de palmiers dans toute la ville me donnait l’impression d’être en vacances… et je m’y vois bien revenir en ces conditions d’ailleurs !

Respirer l’air de la Méditerranée

C’est avec toujours un grand plaisir et une malice non dissimulée que je glisse à l’oreille de mon responsable que si j’ai le temps, je voudrais bien visiter la région. Cela fait parti du travail aussi finalement, de s’enrichir et de s’ouvrir culturellement ! C’est à moi ensuite de m’arranger pour faire tout le travail demandé… et jusque ici, après 11 stations, le tourisme ne m’a jamais empêché de faire correctement mon travail.

Je peux vous dire que depuis septembre, je révise bien ma géographie… J’ai alors souvent le droit à des conseils, et mes collègues se sont pliés en quatre pour réfléchir aux sorties les plus efficaces pour moi. Pour rappel, je n’ai pas le permis et je suis très dépendante des transports en commun ou des trains. J’ai hésité avec Cerbère et Banyuls-sur-mer, et les conditions de transport n’étaient pas en ma faveur…

J’étudie toujours très méticuleusement les choix d’escapades rapides qui s’offrent à moi et mes deux contrats chez France Bleu Roussilon m’ont permis d’explorer Collioure et son charme de village, et de mettre mon nez sur la plage de Canet-en-Roussillon, le tout à un mois d’écart !

De Collioure je retiens sa facilité d’accès en train, de Perpignan comptez 20 minutes ! C’est très petit, mais agréablement reposant. J’y ai passé deux heures, et vu l’activité inexistante à l’hiver ( et surtout en ces conditions sanitaires… ), c’était largement suffisant. J’ai pu me promener dans les rues, m’asseoir seule sur le sable et quelle joie d’avoir Collioure tranquille pour soi presque seule ! Haut lieu touristique en période estivale, à l’hiver, cette ville mérite le détour en toutes saisons.

Lors de mon second contrat en février, j’étais moins exigeante sur ma sortie, et je souhaitais juste une plage où manger une glace. Quand je vous dis qu’un rien me rend heureuse ! De Perpignan, j’ai pris un bus qui en 40 minutes m’a menée à la plage. Rien de bien exceptionnel dans cette ville de Canet-en-Roussillon, qui est plus connue pour son côté balnéaire que son architecture ou son histoire. Période oblige, je n’ai pas pu profiter des commerces et la ville m’a paru bien terne ! J’imagine qu’il me faudra revenir à l’été…

Quelques bonnes adresses gourmandes

J’ai pu goûter les burgers de chez Torcatis, une adresse reconnue par les locaux et que je ne devais pas manquer ! Le burger aux gambas était incroyable, et croyez-moi quand je trouve un burger à la garniture originale, je suis souvent très très attentive. Le pain était excellent, légèrement brioché et le burger garni généreusement.

Burger Torcatis  Allées Maillol, Boulevard Wilson, 66000 Perpignan

Pour une cuisine savoureuse et familiale, j’ai mis le nez du côté des halles Vauban. Le corner Olà Bellota a attiré mon attention, car on pouvait trouver le plat du jour disposé très joliment sur le comptoir. Cela donnait bien envie, et l’accueil m’a donné envie de revenir !

 Olà Bellota 37-39 Quai Sébastien Vauban, 66000 Perpignan

Les saveurs asiatiques ont toujours ma préférence lorsque je ne sais pas choisir ! Les plats de chez Yori ont eu ma curiosité, et sa proximité avec la station de radio a bien joué aussi.

Yori Izakaya 63 Avenue Maréchal Leclerc, 66000 Perpignan

Pour terminer, une adresse que je ne m’attendais pas à trouver à Perpignan… un magasin dédié à la culture japonaise ! Des produits Ghibli officiels, de la papeterie, des porte-clés…. de quoi faire le plein de petits cadeaux ! Bonne nouvelle, la boutique a également un site en ligne, qu’il faut consulter régulièrement à l’arrivage de nouveaux stocks.

La Goule Joyeuse https://lagoulejoyeuse.fr/

 7 Rue de l’Ange, 66000 Perpignan

En conclusion, j’ai adoré Perpignan pour sa variété de paysages, ses couleurs, et sa proximité avec la Mer et les bons produits qui en découlent !

Très sympa aussi avec les décorations de fin d’année !

Retrouvez mon article concernant la ville de Besançon

Cliquez ici pour en savoir plus sur mon tour de France des stations France Bleu

Vous connaissez cette région de France ? Perpignan vous tente ? Avez-vous des bonnes adresses à me partager pour ma prochaine fois ?

Publié par

Madame l'Amoureuse

Animatrice radio, rédactrice et formatrice réseaux sociaux.

Une réflexion sur “Perpignan, la cité catalane”

  1. Hello Noémie ! Un grand merci pour cet article sur Perpignan 😉 Quel plaisir de vous lire, vos paroles sont pleines de bonnes vibes ! Perpignan est en effet une très jolie ville. La France nous réserve de beaux paysages et de nombreuses choses à découvrir. Très belle journée !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s